top of page
12_B_W- Black_White, la tendenza migrant
32 Hands in Fashion foto Caterina.jpg
36  Hands in Fashion foto Caterina.jpg

B&W-Black&White Lab.
MACRO Asilo

Le laboratoire B&W est un rendez-vous d'investigation artistique

le style des migrants. Un style qui, tout en trouvant à chaque fois des déclinaisons personnelles et individuelles, a des constantes capables de raconter l'histoire du monde, de ses échanges commerciaux, des puissances coloniales et médiatiques et de ses mythes.

C'est aussi des rencontres pédagogiques, interculturelles et de mise en réseau entre les différentes réalités de la couture et de la mode des migrants ais également une étude approfondie sur les questions liées à la mode interculturelle.

11  Hands in Fashion foto Caterina.jpg

LA TENDANCE MIGRANTE

La première édition du Laboratoire B&W organisée par Nation25 avec la direction artistique de Caterina Pecchioli et la collaboration de A.I. Artisanal Intelligence et Fum Studio a eu lieu au Macro Asilo , Musée d'Art Contemporain de Rome , pendant 4 semaines entre juin et octobre 2019, avec le soutien de Progetto Agata Smeralda Onlus.

 

Le B&W Lab a réuni des professionnels du domaine de la mode, des étudiants, des créatifs, des artistes, des jeunes visionnaires, des tailleurs, italiens et immigrés.

L'atelier comprenait, en plus de l'atelier artistique , une série de masterclasses, de rencontres et de tables rondes sur le thème débattu de l'appropriation culturelle, de la mode éthique et durable, des techniques de couture et de l'identité de marque auxquelles ont entre autres participé : Vogue Italia, Moleskine Fondation, Fashion Revolution. Des projets de migrants ,des experts de la mode et professionnels de la communication se sont également rencontrés en vue du lancement de la plateforme B&W en faveur de la mode des migrants.

 

Enfin, du 7 au 13 octobre, l'Officina (atelier) B&W s'est tenu pour la production et la conception d'un accessoire de mode inspiré de la mode migrante avec le soutien didactique de l'Accademia Costume & Moda de Rome.


Partant de l'observation du vêtement quotidien des participants, demandeurs d'asile d'Afrique et du Moyen-Orient notamment, une enquête sur l'identité est née. Nous avons observé la transformation de leur façon de s'habiller avant, pendant et après le voyage. Nous avons observé la transformation de leur façon de s'habiller avant, pendant et après le voyage. Nous avons élaboré des "Moodboards Facebook" à partir d'images sélectionnées par les participants eux-mêmes. Dans la première phase de l'atelier, nous avons étudié, porté et photographié les vêtements confectionnés par les ateliers et les jeunes tailleurs / demandeurs d'asile, commençant ainsi à examiner non seulement la façon de s'habiller au quotidien, mais aussi ce qui est conçu et créé par les migrants en Italie.

(Caterina Pecchioli, Quaderni, Ed. Macro Asilo)

 

62  Hands in Fashion Caterina.jpg

B&W-Lab. et AtWork par la Fondation Moleskine

La Fondation Moleskine a soutenu le projet B&W-Black&White en partageant le concept et les objectifs. Les participants du B&W lab. ont été invités à produire leurs "trendbooks" sur un carnet Moleskine (conçu comme un dispositif éducatif) et certains d'entre eux ont été sélectionnés pour participer à l'étape vénitienne de la tournée AtWork "Where is South ?", dirigée par Simon Njami. 

Les "B&W-Black&White Lab." et "Where is South?" partageaient l'objectif de questionner sur les idéologies et les stéréotypes de la prtie sud du monde. La mode migrante montre une simultanéité d'influences et de traditions différentes qui libère et brouille une image préétablie, une position idéologique précise des points cardinaux. Pendant AtWork, les participants ont été invités à explorer la question de l'identité en élargissant les perspectives sur eux-mêmes et leur position dans le monde. Pendant AtWork, chaque participant a réalisé un carnet Moleskine visualisant sa vision du Sud. Les carnets ont été exposés dans le cadre de l'exposition "Rothko in Lampedusa", en collaboration avec le HCR et ont coincidé avec la Biennale d'art de Venise 2019.

 

Les participants du B&W-Black & White Lab qui ont obtenu la bourse de la Fondation Moleskine pour participer à AtWork étaient Hina John , Nosakhare Ekhator , Lamin Saidy et Wendorlink Zerpa, artiste et designer. De plus, le jeune designer Victor Abbey-Hart , participant à AtWork, a rejoint le laboratoire B&W en octobre.

 

B&W sur Folios #3 Ed. Fondation Moleskine 2020

Come organizzazione riconosciamo l'importanza di un impegno precoce e con questo in mente abbiamo creato 'Hands in Fashion' per offrire ai giovani creativi sottorappresentati e storicamente emarginati l'opportunità di essere incoraggiati, ispirati e guidati in un percorso privilegiato. Nei quattro anni trascorsi dalla nostra fondazione, abbiamo implementato con successo Hands in Fashion a Milano, Londra, nello stato di New York e ora a Roma, cosa che non avremmo potuto realizzare senza la nostra partnership con B&W-Black&White e il supporto avvolgente di Rocco Forte Hotels e il suo team presso il lussuoso Hotel de la Ville. L’espansione del programma con ospiti di così alto profilo come Stella Jean e Celia Sears sottolinea la sua efficacia e il nostro impegno ad avere un impatto a lungo termine sulla diversità e sull’inclusione nei settori creativi.
Barbara Kennedy-Brown, co-fondatrice Fashion Minority Alliance (FMA)

IMG_8023 Hands in Fashion Stella foto Caterina.jpg
bottom of page