Reserach Wall B&W LAB Nation25.jpg
Reserach%20Wall%20B%26W%20LAB%20Nation25

Cette page se présente comme un lieu de recherche et d'archivage organisé par l'artiste plasticienne Caterina Pecchioli pour accueillir des visions et des projets liés au style migrant.

 

Elle présentera des œuvres de l’artiste elle-même mais aussi celles d'artistes interdisciplinaires invités à réfléchir sur le concept B&W-Black&White et invitera des projets liés à la recherche.

Reserach%20Wall%20B%26W%20LAB%20Nation25

Le style migrant, tout en trouvant chaque fois des déclinaisons personnelles et individuelles, a des constantes capables de raconter l'histoire du monde, de ses échanges, des pouvoirs coloniaux et médiatiques, de ses mythes.

Le projet B&W est né de la fascination de l'artiste plasticienne  Caterina Pecchioli pour le style vestimentaire  quotidienne (Street  Style) des migrants.

La manière de combiner divers vêtements, accessoires, couleurs et éléments appartenant à des cultures différentes.

Cette suggestion a conduit à une recherche en collaboration avec les participants et les organisateurs de l'atelier B&W migrants et non migrants, pour approfondir les traits distinctifs de ce style.

Le B&W-Black&White Lab. c’est la mise en forme même d’un concept dont nous vous rapportons quelques moments, quelques créations et recherches qui sont une synthèse d'un travail collectif de recherche et de développement réalisée par l'artiste Caterina. 

Facebook Moodboard

12_B_W- Black_White, la tendenza migrant
65292886_2323601684572775_81297946322476

Comment définir la « tendance des migrant » ?

 

En partant de l'observation des habits portés par les participants, de leur propre garde-robe, une enquête identitaire est née : nous avons identifié la transformation de la façon de s'habiller avant, pendant et après le voyage et composé des " Facebook Moodboards " à partir de la sélection des participants eux-mêmes. En outre, dans la première phase de l'atelier, nous avons étudié, porté et photographié les vêtements confectionnés par de jeunes tailleurs/demandeurs d'asile, commençant ainsi à considérer non seulement la manière de s'habiller au quotidien mais aussi celle qui est conçue et fabriquée par les migrants en Italie.

 

Cet échange a mis en évidence comment certains accessoires, comme la cravate en wax fabriquée par Moustapha Sylla, un couturier sénégalais bénéficiant d'une protection internationale en Italie, sont en mesure de recomposer l'identité mixte de ceux qui, en Afrique, par exemple, ne portaient que des chemises en wax vendues dans la boutique de leurs tantes et, en Italie, que des chemises blanches avec des cravates rayées.

Le choix d'Ibrahim Kondeh de porter une chemise blanche avec une cravate en wax pendant l'atelier a fait apparaître une synthèse parfaite des deux influences, reflet d'une identité interculturelle.

L'enquête

Reserach Wall B&W LAB Nation25.jpg

Quelles sont les caractéristiques distinctives que nous avons commencé à identifier?

En plus des observations nées de l'étude et de l'échange sur les profils sociaux des participants, nous avons mené une sorte d'"enquête d'investigation", proposée par Clara Tosi Pamphili de A.I Artisanal Intelligence, à partir de la série photographique créée pour l'occasion par Talking Hands avec le photographe Francesco De Luca (CommessoFotografo).

Cette splendide série photographique présente les portraits d'un certain nombre de jeunes demandeurs d'asile dans leurs tenues quotidiennes.

 

L'étude croisée des profils sociaux et de la série photographique nous a permis de faire ressortir certaines caractéristiques récurrentes affichées sur les murs de recherche.

 

Par example :

 

- La recurrence de l'utilisation du motif du camouflage. Nous avons discuté de la manière dont le choix du camouflage comporte des aspects sociaux et identitaires intéressants. En fait, le camouflage est une fonctionnalité qui permet à l’individu de se fondre dans le contexte. C'est une suggestion intéressante adressée à ceux qui se retrouvent à vivre dans un nouveau contexte. De plus, en tant que motif appartenant au monde militaire, il est souvent lié à l'histoire de certains des pays d'origine des jeunes.

- Intervention personnalisée sur les vêtements. Des modifications sont souvent 

apportées aux vêtements d'origine, comme l'ajout de patchs ou de couleurs. 

 

- Utilisation originale des accessoires. Comme par exemple le sac banane qui est souvent porté autour du cou ou sur l'épaule plutôt qu'à la taille. La présence répandue de colliers ou d'écritures faisant clairement référence au pays d'origine et au pays d'arrivée, comme la présence de l'écriture Italie et du drapeau italien sur les vêtements, ou de pendentifs en forme d'Afrique. 

- Mélange d'éléments traditionnels, comme l'utilisation du voile ou du turban, avec des T-shirts de groupes de musique occidentaux ou d'autres vêtements et accessoires liés aux traditions occidentales. Beaucoup de vêtements sont les mêmes que ceux des jeunes occidentaux, car les mythes musicaux et les influences des médias sont communs, mais chez les jeunes migrants, ils sont souvent combinés avec ceux issus de la tradition d'origine, créant un mélange original et unique.

 

- Le choix des combinaisons de couleurs est une autre caractéristique extrêmement originale. Souvent, une tenue d'une seule couleur est associée à un seul élément d'une autre couleur.

B&W MÈNE CETTE RECHERCHE À TRAVERS DES MOMENTS DÉDIÉS, TOUJOURS EN COLLABORATION AVEC DE JEUNES MIGRANTS. DE PLUS, EN OUTRE, EN COLLABORATION AVEC L’AIDE DE  COMMESSO FOTOGRAFO,CE DERNIER POURSUIT L'ENQUÊTE PHOTOGRAPHIQUE AFIN D'ÉLARGIR L'ÉCHANTILLON DE L'ÉTUDE QUI, JUSQU'À PRÉSENT, S'EST CONCENTRÉ EN PARTICULIER SUR LES JEUNES DE NATIONALITÉ AFRICAINE AFIN D'EXAMINER LES INFLUENCES DÉRIVANT DES ORIGINES ASIATIQUES ET ARABES.

12_B_W- Black_White, la tendenza migrant